Laurent Lafaye, co-CEO Dawex, revient sur les enjeux et opportunités des plateformes d’échange de données dans différents secteurs, dont l’agroalimentaire.

1- En tant que spécialiste des plateformes d’échange de données dans de nombreux secteurs, quelles sont les dynamiques communes à ces communautés ?

Favoriser et accélérer la circulation des données est un puissant catalyseur d’innovation et de transformation. Les entreprises que nous rencontrons sont portées par le besoin de fédérer un écosystème sur les enjeux de la donnée, de leur accès, de leur distribution et de la création de valeur. Chaque secteur doit composer avec des spécificités quant à l’utilisation des données, les contraintes associées, et des barrières qui peuvent en freiner la circulation.

Faciliter, organiser et sécuriser l’échange de données entre acteurs économiques devient accessible et porteur d’avantages concurrentiels.

En valorisant les données au sein d’un écosystème, la plateforme d’échange de données répond aux défis des organisations pour améliorer l’efficacité, renforcer les partenariats publics-privés, créer des produits et services innovants et générer de nouvelles sources de revenus.

2- Comment une plateforme d’échange de données contribue à créer la confiance entre les participants ?

Pour le développement de l’économie de la donnée, plusieurs conditions doivent être réunies. Il faut d’abord un lieu pour que l’offre et la demande se rencontrent, où les fournisseurs de données présentent leur offre et ceux qui souhaitent les utiliser expriment leurs attentes. Pour que cette rencontre soit possible, les entreprises et organisations doivent être en confiance.

La plateforme d’échange de données crée les conditions techniques, contractuelles, financières et règlementaires, strictement encadrées et dimensionnées pour que les transactions de données s’opèrent en toute confiance. La confiance est donc au cœur de la technologie de Data Exchange.

3- Comment une plateforme d’échange de données permet de fédérer une communauté autour d’un écosystème étendu comme celui de l’agro-alimentaire ?

Le rôle de la plateforme d’échange de données est de créer un environnement de confiance entre partenaires, où les entreprises, institutions et organisations publiques sourcent, distribuent, échangent et/ou orchestrent la circulation des données et de services associés dans le respect des obligations réglementaires.

Une telle plateforme agit comme un point de rencontre fédérateur donnant l’opportunité de partager et faire circuler les données non plus à la simple échelle interne d’une organisation mais à l’échelle de tout l’écosystème agro-alimentaire.

Grâce à la mutualisation des moyens, les acteurs économiques peuvent proposer de nouveaux services autour de la donnée aux professionnels du secteur et développer des modèles économiques durables.

Génératrice de confiance, la plateforme NumAlim facilite l’accès aux données et leur échange, promeut l’innovation et la transformation par les données, offre un cadre sécurisé pour encourager la coopération entre les parties prenantes et créer ainsi de la valeur au sein des filières du secteur.

Dans cet article